Home > projects > Programme de santé préventive des chiens

PayPal

Virement Bancaire Direct

Bank transfer details

For the moment we only accept online payment with paypal. Thanks to use the "Donate now" button above.

Check Payment

Check Payment Details

Send the check to the next Address:

Sian Waters - BMAC UK
14 Lindsay Gardens, Tredegar, Gwent NP22 $RP

(Please mention in the check for Sian Waters.)

BMAC a également pour mission d’améliorer le bien-être des gens et de leurs animaux domestiques car ils partagent l’habitat des singes Magots. Dans cette perspective, nous avons développé le Programme de santé préventive des chiens en collaboration avec les services régionaux vétérinaires, qui nous fournissent gratuitement de l’aide et des vaccins contre la rage.

 
Le Programme sanitaire de BMAC pour les chiens a été développé en réponse à la prédation de la faune sauvage et des animaux d’élevage, alors que nous pensions initialement qu’il s’agissait de chiens errants. Les méthodes de contrôle précédentes s’étaient révélées inefficaces et mettaient les gens et la faune sauvage en danger.

Le programme

 
En 2010, l’équipe de BMAC dirigée par notre directeur du Dog Health Programme, Tamlin Watson, a fourni un service de vaccinations contre la rage pour les chiens en faisant du porte à porte. Nous croyons qu’offrir ce service réduit le stress des chiens et de leurs propriétaires en leur évitant de devoir se rendre dans un centre de vaccination. Cette stratégie augmente également les chances d’une couverture vaccinale élevée. Nous fournissons aussi des colliers pour les chiens, avec différentes couleurs qui dépendent du village dont ils proviennent. Les colliers sont fabriqués par un artisan local à partir d’un cuir de couleur vive.

Collecte de données et résultats

 

Tous les chiens sont photographiés et les détails concernant leur âge, leur sexe, leur couleur et leur utilisation sont listés. Ces données sont importantes pour vérifier le nombre de chiens dans les villages et pour évaluer le pourcentage que nous pouvons vacciner. Certains chiens sont très difficiles à gérer puisque le maître et le chien ont peur l’un de l’autre. Des muselières sont utilisées quand nous vaccinons et nous nous attendons à ce que le propriétaire tienne son chien pour la vaccination mais, si ce n’est pas le cas, nous mettons la muselière nous-même. Tous les animaux sont traités pour des infections bien dépistées lorsque cela est possible, les vieux colliers sont retirés s’ils sont trop serrés et tous les chiens reçoivent des traitements antiparasitaires. Tous les chiens ne peuvent pas être vaccinés parce que certains sont trop jeunes, trop malades ou trop dangereux même pour leur propriétaire. Sachant cela, nous avons pour but de vacciner un minimum de 60% de la population des chiens des villages mais en fait, nous atteignons plutôt 80-90%. Ce taux élevé de protection assure une diminution considérable de la fréquence de la rage dans les populations de chiens, réduisant ainsi le risque pour les gens et leur élevage. Nous espérons que ces résultats aient des répercussions sur la santé des singes Magot qui sont chassés par les chiens domestiques dans la forêt.

Jusqu’à maintenant, nous avons vacciné 350 chiens dans cinq villages autour de Bouhachem. Le projet va continuer pour fournir un programme de vaccination contre la rage pour tous les villages qui ne sont pas encore couverts, tout en générant des données pour guider le développement d’une stratégie de stérilisation des chiens pour cette région. Les chiennes constituent 10% de la population totale de chiens des villages autour de Bouhachem, et toutes ont au moins une portée par an. La grande majorité des propriétaires de chiennes aimeraient qu’elles soient stérilisées si l’opportunité se présente. Cela améliorera radicalement le bien-être des chiens dans la région, du moins pour les femelles stérilisées.

Les bénéfices du Programme sanitaire pour chiens

 
Ce programme rassure les villageois sur le fait que nous sommes concernés par leur bien-être de leurs animaux domestiques ainsi que celui des macaques. Cela améliore les perceptions des villageois qui valorisent maintenant les singes Magot, en raison des bénéfices importants apportés par leur présence sur le territoire et des avantages apportés par l’équipe de BMAC en terme de santé publique.

Pour plus d’informations, consultez le pdf du poster présenté à l’UFAW, symposium scientifique du bien-être animal, à Barcelone en 2012. Contactez-nous si vous voulez soutenir notre travail avec les chiens.